Dans Économie, Général, Internationalisation

L’Algérie a mis en place un système de droits de douane qui vient remplacer l’interdiction d’importation de certains produits.

La liste des 1095 produits soumis à ce droit additionnel provisoire de sauvegarde se trouve en pièce jointe. Les taux oscillent entre 30% et 120%.

Egalement en annexe, l’arrêté du MINISTERE DU COMMERCE ALG (Arrêté du 19 Joumada El Oula 1440 correspondant au 26 janvier 2019 fixant la liste des marchandises soumises au droit additionnel provisoire de sauvegarde et les taux correspondants).

L’impact risque d’être conséquent.

Actualités dans la catégorie Voir toutes les actualités

Avez-vous déjà votre numéro Rex ?

Pour les « exportateurs enregistrés », il est désormais plus facile de commercer avec un certain nombre de pays dont l’Inde, le Pakistan, le Congo, ou encore le Canada et le Japon – et demain le Vietnam ou Singapour. Moyennant leur enregistrement dans le système Rex, ils peuvent émettre leurs propres attestations d’origine. Entré en vigueur en […]

Solvit : une aide à la résolution des contentieux dans le marché européen

Reconnaissance de qualifications professionnelles, autorisation à la vente, remboursement de la TVA… Votre entreprise rencontre des difficultés face aux autorités d’un autre pays de l’UE ? Vous estimez que vos droits ne sont pas respectés par l’administration publique de ce pays ? Solvit peut vous aider.

EDA launches ‘IdentiFunding’ online tool

'IdentiFunding' Performs an Initial Self-diagnostic on the Potential Eligibility of Your Project/Entity to EU Funding Opportunities.

Start typing and press Enter to search