Dans Internationalisation

L’accord de partenariat économique UE-Japon (Japan Europe Free Trade Agreement ou Jefta) est entré en vigueur le 1er février. Un accord de libre-échange dit de « nouvelle génération » (à l’instar du Ceta euro-canadien) qui devrait dynamiser les échanges et les opportunités d’investissement.

Comment vérifier les nouveaux tarifs de l’EPA pour mes exportations vers le Japon ?

Allez sur la Market Access Database (MADB) en sélectionnant le Japon et en entrant le code douanier (Système Harmonisé) exact du produit, vous verrez les changements tarifaires attendus (soit 0% à partir du premier jour de l’accord le 1er février) ou la période décroissante de transition du tarif.

Si vous ne connaissez pas le code SH, il vous suffit d’utiliser la case « trouver le code produit » et d’entrer un mot correspondant au produit.

Comment bénéficier des nouveaux tarifs douaniers ? Que dois-je faire en tant qu’exportateur ?

Pour bénéficier des nouveaux tarifs, l’exportateur européen devra faire une déclaration d’origine.

Une directive de la Commission européenne intitulée « Déclaration d’origine pour les envois multiples de produits identiques » explique la procédure pour des envois multiples de produits identiques sur une période d’un an.

Obtenir le statut d’exportateur enregistré (REX)

Formulaire à compléter et renvoyer aux douanes belges L’enregistrement est valide pour tous les accords de libre-échange avec l’UE, actuels et futurs. Il n’est pas obligatoire pour les transactions inférieures à 6000 euros.

Quels sont les documents commerciaux mentionnés pour la déclaration d’origine ?

-Une mention de l’origine doit figurer sur une facture ou sur tout autre document commercial qui décrit le produit originaire de manière suffisamment détaillée pour permettre son identification. Il n’y a malheureusement pas (encore) de liste définie d’exemples de « documents commerciaux » qui seraient autorisés. Le plus sûr est toujours d’utiliser la facture.

L’EPA a-t-il un impact sur la reconnaissance mutuelle des réglementations – normes ?

L’EPA n’a pas d’impact sur la réglementation : les produits des deux côtés devront toujours être conformes aux normes/réglementations locales (marquage CE, JIS…) pour être exportés.

Il existe un accord de reconnaissance mutuelle pour les produits pharmaceutiques (GMP), mais il existait avant l’APE.

Vous voulez en savoir plus ? Participez au séminaire le 28 juin avec des experts des douanes, du Ministère de l’Economie et du Centre UE-Japon pour la coopération industrielle, qui fait partie du réseau EEN. 

Actualités dans la catégorie Voir toutes les actualités

COSME initiatives supporting Intellectual Property

Intellectual Property Rights (IPR) and their protection is important for promoting innovation and creativity and improving competitiveness. the EU Programme for the Competitiveness of SMEs (COSME) aims at creating a supportive economic environment. The IPA4SME is one of COSME funded initiatives aiming to provide SMEs with advice, financial support and guidance on IPR.   PA4SME –boosting […]

Looking for support to further develop your business abroad? Here are the 2017-2018’s results of our support

Willing to benefit from a 3-fold support from the Internationalisation & Innovation BU c/o hub.brussels? For 2019, is not too late! And in the meantime, have a look at 2017-2018 results!

Avez-vous déjà votre numéro Rex ?

Pour les « exportateurs enregistrés », il est désormais plus facile de commercer avec un certain nombre de pays dont l’Inde, le Pakistan, le Congo, ou encore le Canada et le Japon – et demain le Vietnam ou Singapour. Moyennant leur enregistrement dans le système Rex, ils peuvent émettre leurs propres attestations d’origine. Entré en vigueur en […]

Start typing and press Enter to search